Un renouveau loin des « valeurs » nauséabondes de l’occident.

La Russie donne une fois de plus un exemple que les français feraient bien de suivre, à entendre les divagations par exemple d’une candidate à l’élection présidentielle (heureusement renvoyée à grands coups de pied au postérieur par les électeurs, finalement peut-être pas si débiles qu’ils n’en ont l’air!). Une Sandrine Rousseau en Russie serait immédiatement mise dans une confortable camisole, les russes ne sont en effet pas tendres avec les déjantés de ce genre, qu’ils soient « LGBT+++ », féministes de choc, etc etc.

« Les idéologies LGBT, de féminisme radical et des « child-free » (*) doivent être reconnues comme extrémistes, pronant une idéologie « extrémiste », a déclaré le président de la commission pour la protection des enfants de Russie. Selon lui, ce projet permettra de protéger enfants et adolescents de l’ « influence destructive des réseaux sociaux et d’internet ». Les mouvements classés « extremistes » sont en effet interdits de présence en Russie et leur promotion, en ligne également, est sévèrement punie de plusieurs années de prison.

Dans cette ligne, aujourd’hui le ministère de la Justice a classé le « Centre des études de Genre » d’Ivanovo (ville de Russie), organisation se présentant comme « centre de recherche et d’éducation », comme « agent étranger ». Ce label « agent étranger » est réservé aux associations et personnes se livrant à des activités politiques ou éditorialistes et recevant des fonds de l’étranger. Ils ne sont pas interdits en Russie mais sont en réalité mis au ban de la société: Ouverture de compte bancaire, location de locaux, etc, leur est de fait impossible.

On se rappelle que l’une des modifications de la Constitution l’an dernier est l’inscription qu’un « couple » est composé d’un homme et d’une femme. Pas de « genre » chez nous, pas de débilité de ce genre!

Ces mesures, qui correspondent à ce que pensent une énorme majorité de Russes, s’inscrivent en fait dans ce qu’on appelle ici le « Grand Transfert », le départ de Vladimir Poutine. Si on y ajoute le plan « Seulement les nôtres » qui concerne le plan politique, il est clair que Vladimir Poutine désire remettre la Russie sur la bonne voie après certains « dérapages » ces dernieres années dûs au soutien actif de certains pays à la « 5-ème colonne » Russe(2) et, il faut le dire, au laisser-aller de certains responsables.

Exclusif: La « 5-ème colonne » en voie d’être liquidée. [Plan « Только свои »]

Toujours dans ce même ordre d’idée, le programme d’attribution de la citoyenneté Russe aux personnes de même culture et religion continue, les premières statistiques sont très encourageantes puisque durant les 9 derniers mois plus de 500.000 citoyens ont été naturalisés Russes. Et contrairement à ce que certains prétendent, ceci ne favorise pas les musulmans puisque 92% des naturalisés sont originaires d’Ukraine.

Parlant des musulmans, les statistiques du ministère de l’intérieur à Moscou font état ouvertement de la prédominance de nos « invités multinationaux » (quand nous n’utilisons pas de termes vulgaires, nous appellons ainsi les citoyens des républiques musulmanes voisines…) dans les crimes commis, à hauteur de 80%. Là aussi des mesures de plus en plus sévères sont prises – et appliquées! Les expulsions avec interdiction définitive du territoire se chiffrent en milliers chaque mois.

Tout ceci est donc à l’opposé des valeurs nauséabondes défendues en occident puisque nous appliquons la préférence nationale, culturelle et religieuse, et banissons les idéologies puantes telles LGBT et autres. Je rappelle aux personnes intéressées que la Russie accueille à bras ouverts les citoyens de tous pays partageant nos valeurs et étant prêts à s’intégrer dans notre Société.

Boris Genadevitch Karpov

(*) Idéologie child-free: Idéologie pronant la vie sans enfants.

(2) https://rusreinfo.ru/fr/?s=5-eme+colonne