Mariupol : 1000 Ukronazis se rendent aux Russes et ils commencent à parler…

Très amusant de voir comment les média occidentaux relatent la reddition pure et simple des Ukrainiens terrés comme des rats à Azovstal, à Mariupol. Ils présentent ça comme une « évacuation » alors que c’est tout simplement la reddition de plus de 1000 Ukronazis aux forces Russes.

Les membres des bataillons néo-nazis sont envoyés en Russie, la prison de Rostov se remplit très vite. Ils seront jugés par des tribunaux russes. Les blessés dont d’abord soignés, en République de Donetsk, puis seront également envoyés en Russie en prison. La méthode employée par les forces Russes, ne pas lancer d’assaut frontal mais assiéger les néonazis, a été payante !

Et afin de rassurer les occidentaux que tout sera fait légalement, la Duma russe est en train de préparer une loi autorisant les membres des bataillons néo-nazis ukrainiens a être jugés par des tribunaux spéciaux, avec en prime l’interdiction de les échanger contre des soldats russes. Et quand on se souvient que la Russie n’a jamais annulé la peine de mort, on entrevoit comment ces ordures vont être sanctionnées.

Les interrogatoires des prisonniers sont menés avec des méthodes ayant fait leurs preuves et on en apprend de belles… Par exemple, certains officiers étrangers, bloqués à Mariupol auraient été liquidés par les néonazis ukrainiens… sur ordre du gouvernement de ces officiers ! Simplement pour éviter qu’ils ne livrent des informations sensibles aux Russes. Tous n’ont pas été éliminés, et un silence radio total se fait sur les officiers étrangers faits prisonniers. Il y en a beaucoup ! Il est clair que les services secrets russes veulent d’abord avoir des sérieuses conversations avec eux, laisser les gouvernements étrangers dans le doute est donc excellent !

Macron de son côté met les bouchées doubles en déclarant que les livraisons d’armes à l’Ukraine allaient être augmentées. C’est un peu comme s’il insistait pour être le premier chef d’état occidental à être la cible directe d’une équipe d’agents russes chargée des éliminations spéciales…  Il semble être en bonne place pour remporter le premier prix !

En attendant, ce sont 34 diplomates français qui ont été expulsés hier de Russie. 34 branleurs payés une fortune pour écumer les bars de Moscou à vos frais, les Français !

En Ukraine, sur le terrain, les forces russes avancent lentement mais sûrement. Les têtes d’oeuf du Renseignement occidental prétendent que nous sommes à court de missiles de croisière. Tout comme elles affirmaient que nous étions à court de munitions une semaine après le début de l’opération militaire…

La Suède et la Finlande ont donc fait une demande officielle pour intégrer l’OTAN, mais de fait étaient déjà des quasi membres depuis plusieurs années. Il n’en reste pas moins que ceci donne le prétexte pour l’envoi de troupes OTAN supplémentaires à nos frontières, et il est évident que la Russie ne restera pas les bras croisés. Le ministère russe des affaires étrangères à indiqué aujourd’hui « La réponse russe à la décision de la Finlande de rejoindre l’OTAN sera une surprise, mais les mesures seront militaires ».

Des informations du Renseignement russe font état d’une entrée prochaine de forces polonaises en Ukraine, non pas pour aider les Ukrainiens mais pour leur piquer une partie de leurs territoires ! Ceci alors que les raids russes sur le nord de l’Ukraine sont quasi quotidiens, dans la région de Lvov en particulier, pour détruire les armes de l’OTAN. La Pologne ayant selon ces informations l’intention de s’installer justement à Lvov, ceci risque d’être intéressant.

Beaucoup d’autres nouvelles mais pas de place dans cet article, je vous engage à vous abonner à ma chaîne telegram:

https://t.me/boriskarpovblog
Et
https://t.me/boriskarpovrussie

Boris Guennadevitch Karpov