Les Anglais ont élu la partouzeuse Liz Truss, celle qui veut vitrifier la Russie

Ainsi donc les britanniques où du moins les politiciens britanniques ont élu Liz Truss au poste de premier ministre. Qui est donc cet individu et à quoi la Russie doit-elle s’attendre?

D’abord sur un plan général j’espère que la nomination de cette adepte des parties échangistes (ou elle aime d’ailleurs se faire prendre en photo en lingerie… Mais c’est son droit!) mettra fin aux scandales pédophiles en Angleterre mettant en cause jusqu’à Buckingham Palace! On se souvient de cette vidéo où on voit un adolescent nu qui semble t’il tente de s’échapper par une fenêtre du Palais…

 

Cette affaire a été très vite oubliée, les media ont bien fait leur boulot de soumission. Tout comme, à un autre niveau, les multiples affaires de réseaux pédophiles mettant en cause des immigrés pakistanais ou hindous en Angleterre, où les coupables reçoivent des condamnations symboliques rendues par des juges manifestement partie prenante… qui condamnent sévèrement par contre ceux qui les dénoncent, comme la patriote anglais Tommy Robinson.

Donc peut-être que cette peronnelle mettra de l’ordre dans ses troupes, mieux vaut participer à des partouzes entre adultes qu’à des orgies pédophiles!

En ce qui concerne la Russie maintenant, aucun doute, ce sera la même chose qu’avec Johnson: Anti-russisme primaire de cette idiote dont voici quelques déclarations sélectionnées montrant l’étendue de son inculture générale. Ici nous disons d’un tel individu « Nekulturny » (некультурный), dénomination hautement méprisante.

En février dernier, elle a annoncé qu’elle ne reconnaissait pas la souveraineté de la Russie sur les régions de Voronej et de Rostov. Voici où se trouvent ces villes…

Elle a déclaré que la Grande-Bretagne apportait un soutien aux « alliés baltes de l’autre côté de la mer Noire »

Les « allies Baltes » sont en principes les pays bordant la Mer Baltique, l’Estonie, la Lettonie et la Lithuanie.
La « Mer Noire » est située… ailleurs…

Elle a qualifié l’Ukraine de pays qui « a connu les invasions auparavant – des Mongols aux Tatars »

Il faudrait me dire quand mongols ou tatars ont envahi l’Ukraine… Une lacune des livres d’Histoire?

Elle a annoncé un soutien « absolu » à tous les Britanniques qui iront en Ukraine pour participer au conflit, mais a ensuite changé d’avis et décidé qu’elle ne soutenait pas la « participation directe des troupes britanniques »

Sans commentaire

Elle s’est déclarée prête à utiliser des armes nucléaires si nécessaire.

Sur ce point, vous pouvez relire mon article lui expliquant qu’une simple torpille explosant au large de l’Angleterre détruira la quasi-totalité de son île.

Liz Truss est prête? Une seule torpille Poseidon et plus d’Angleterre!

Il semble que les britanniques d’ailleurs ne se fassent guère d’illusions envers leur nouveau premier ministre, voici l’accueil reçu lors de son arrivée hier à sa résidence!

Le Daily Mirror a de son côté fait une « une » éloquente:

Les britanniques eux sont un peu comme les français: Depuis des années ils élisent les pires nazes qu’ils peuvent trouver tout en passant leur temps à grogner en disant « moi je n’ai pas voté pour cette ordure ».

En tout cas aujourd’hui les choses sont officialisées mais vous le saviez déjà si vous êtes abonnés à ma chaine Telegram et lisez mon blog, je vous l’avais dit il y a quelques jours, la Russie allait couper toutes les livraisons de gaz et pétrole à l’Europe. Eh bien c’est donc officiel déjà pour le gaz aujourd’hui: Plus de livraisons de gaz tant que l’Europe maintient ses sanctions contre la Russie, maintenant que nous avons engrangé près de 160 milliards d’euros en à peine 6 mois grâce aux sanctions qui ont fait exploser les prix. Le blocage des livraisons de pétrole sera ordonné quand le Kremlin le jugera utile, peut-être quand les appartements des européens cet hiver ne seront chauffés qu’à 15 degrés, histoire de pousser le bouchon un peu plus loin!

Alors les gouvernements européens réagissent bien sûr! En Angleterre Truss a déjà déclaré qu’elle ne « ferait pas d’aumônes » à la population pour aider dans un contexte d’augmentation record des prix. Super, non?

En France Macron demande à ses fidèles électeurs (et aux autres…) « de nouveaux sacrifices ». Excellent, non? Il sait de toute manière que les français vont une fois encore grogner sur les réseaux sociaux, lui crier quelques doux noms qu’il aime tant, comme « enculé », mais rien de plus! Quelques manifestations (pacifiques bien sûr, car « aux prochaines élections promis-juré ça va changer »!) mettront un peu d’ambiance et chauffera (!) les naïfs qui croient encore qu’une élection peut changer quelque chose en France… Il y aura quelques éborgnés, peut-être quelques morts, et rien de plus!

Au pire, si je peux me permettre, que français et anglais (entre autres) n’aient plus rien à manger et crêvent de froid, on s’en fiche. Le plus important est la suite, comme je l’ai déjà expliqué plusieurs fois: Si les peuples des pays européens ne se lèvent pas vite, très vite en masse (et NON pacifiquement) pour virer leurs dirigeants, rien ne pourra éviter une guerre globale contre la Russie.

Et là, ceux qui auront survécu à la faim et au froid regretteront d’être encore vivants.

Boris Guennadevitch Karpov