7 et 5 ans de prison pour 2 Antifas… en Russie bien sûr !

Les faits ont été classés de « terrorisme » par les services du procureur, c’est pourquoi c’est un tribunal militaire de Saint Petersbourg qui a condamné aujourd’hui en appel deux « Antifas » à des peines exemplaires de 7 et 5 ans et demi de prison. Ces deux petits voyous étaient accusés d’avoir voulu organiser des actions violentes durant l’élection présidentielle et la coupe du monde de football en 2018.

Pour leur défense, les deux voyous ont prétendu avoir avoué « sous la torture » du FSB (*), et bien entendu les organisations de « droits de l’homme » présentes en Russie – il y en, hélas, toujours prêtes à défendre les voyous – ont organisé une manifestation de soutien devant le tribunal. Quelques dizaines de supporters étaient présents… qui ont été arrêtés rapidement.

Disons donc qu’ici les « Antifas » sont considérés tels qu’ils sont, des « terroristes ». Le terme peut paraître choquant aux oreilles sensibles mais qu’est-ce que de piller des magasins et mettre la ville à feu et à sang, les actions classiques de ces petites frappes, si ce n’est du terrorisme ?

En voici au moins deux qui iront apprendre à vivre dans une colonie pénale !

Boris Guenadevitch Karpov

(*) Ici pour attirer l’attention des médias d’opposition et des associations de parasites qui gravitent autour, c’est simple : il faut se prétendre « être persécuté par Poutine » ou « être torturé par le FSB ».

C’est une garantie d’avoir le soutien de la voyoucratie mondiale. Il est à parier d’ailleurs qu’une requête sera déposée devant la Cour européenne de Strasbourg, qui bien entendu condamnera la Russie pour « traitements inhumains », « verdict injuste », « violation des droits de la défense », etc. etc. Condamnation dont la Russie se fiche royalement.

 

11 Commentaires

  1. 1 – CACHER tout évènement qui va à l’encontre des intérêts de la masse (tant que l’internet n’existait pas) ou qui montre la réalité d’une situation
    2 – NIER Quand une autre source – non contrôlable – est apparue (INTERNET) tout mensonge, y compris en mentant soi-même
    3 – MENTIR par omission : car, en cachant une partie des évènements, on biaise les analyses, et les conclusions qui vont logiquement en découler
    3 – ACCUSER les autres de faire ce que nous faisons ou d’être ce dont nous les traitons
    4 – DEFORMER les faits, toujours en mentant
    5 – MINIMISER les faits, que ce soient les reproches qui nous sont faits, ou le déroulement d’évènements
    6 – RAMENER les propos aux « heures les plus sombres de notre histoire  »
    7 – ETOUFFER les faits, ne plus en parler du tout…

    • Et enfin :

      8 – PUBLIER la vérité LONGTEMPS après que les évènements aient eu lieu, et sans rappeler combien nous avons menti sur tout cela

      Pour résumer, Boris, ta définition du terrorisme est la bonne, c’est, plus généralement :

       » Commettre des actions violentes, comme agresser, blesser, tuer, piller, détruire, violer !! « 

  2. les antifas considérés comme des terroristes
    sauf en france où ils sont des auxiliaires du ministre castaner qui les connait, les a fiché mais jamais arrêtés

  3. Ces colonies pénales sont les héritières des camps de rééducation par le travail de l’URSS. On y travaille pas forcément dur mais le régime alimentaire est très très pauvre à ce que j’ai lu (notamment dans bio de Limonov par Emmanuel Carrère). Je leur souhaite de bonnes dégustations… à tous points de vue. Sans excès de compassion de ma part. Car qui tue par l’épée périra par l’épée. Et ces antifas, même fils de bonne famille ne mesurant pas toujours la portée de leurs gestes méritent une leçon, voire une véritable rééducation aux réalités de la vie car ils nous emmerdent copieusement avec leurs méthodes de nervis sans foi ni loi sous couvert du Bien, ces abjects hypocrites.

    • Un pain de 700 grammes par jour, une soupe de kasha le matin, une soupe avec quelques morceaux de viande a midi, idem le soir. Et du thé à chaque repas. Ceux qui ont la chance d’avoir de la famille peuvent recevoir des produits alimentaires. La tradition est de partager avec la chambrée, donc c’est assez peu copieux quand même. Travaux obligatoires, chaussettes, uniformes etc. L’escroc assassin Khodorkovski est devenu un spécialiste de la couture de chaussettes durant ses longues années de camp!

  4. Trump en convient : les anti-fa sont des terroristes, de vrais fascistes en fait…
    en fRance vaut mieux être anti-fa lançant des pavés sur les forces de l’ordre qu’infirmière lançant des cailloux sur des policiers en armure robocop…

  5. Cela laisse rêveur…la justice qui fait normalement son travail et qui appelle un chat un chat !!! Cela fait longtemps qu’en europe de l’ouest cela n’existe plus !!

  6. On ne peut pas discuter avec les anti-fa… j’en ai connu un qui n’était pas particulièrement antipathique mais dès que vous lui parliez de choses qui le dérangeaient, c’était : « je ne veux rien entendre et je ne veux pas le savoir!!! »… Et quand on parlait des femmes il employait beaucoup des termes comme : blondasse, grognasse etc… Il est très difficile d’échanger des idées avec un anti-fa, sauf si vous pensez comme lui.

    • Pour une fois cet immonde torchon dit vrai! Moscou est meme « trop » connectee pour certains… Meme les personnes agees ont leur smartphone puisque la wifi est maintenant presente et gratuite quasiment partout. Toutes les administrations sont joignables en ligne, quasiment TOUTES les procedures peuvent se faire en ligne. Et une blague dit que si vous voyez un taxi avec moins de 3 telephones ou tablettes, evitez le car il va sans doute vouloir vous voler le votre 🙂

Les commentaires sont fermés.