Moscou : 2 bastos pour un nègre menaçant et 600 muzz arrêtés!

Plusieurs affaires à Moscou qui montrent la détermination des autorités de ne pas laisser la Russie suivre le chemin de l’Europe.

D’abord une “première” : Il y a quelques Africains à Moscou, pour la plupart étudiants au RUDN, université internationale. Hier l’un d’entre eux a tenté de lancer le “BLM” à Moscou, tout d’abord en attaquant un chauffeur de bus avec un couteau. Il a été immédiatement expulsé par quelques passagers. Le chauffeur ayant prévenu la police, celle-ci est arrivée en quelques minutes. Et le nègre (rappel : “nègre” est un mot usuel en Russie sans aucune signification insultante, je l’emploie donc ici) de refuser de se laisser interpeller, et de se mettre nu en pleine rue, alors que la police lui ordonne de jeter son couteau. On observera la modération de la police qui commence par des tirs en l’air, puis un dans la jambe. Aux États-Unis plusieurs chargeurs auraient été vidés très rapidement

La vidéo ne montrera pas le dernier tir dans le ventre qui mettra fin au spectacle ! S’il sort de l’hôpital, le Noir passera au minimum 5 ou 6 ans en prison et sera ensuite expulsé définitivement. Vous pouvez apprécier les commentaires de Moscovites par exemple ici :

https://t.me/moscowmap/38547

Bizarrement, aucune émeute suivant ces tirs de policiers blancs contre un Noir, et les policiers n’ont pas été sanctionnés, mais félicités ! Pas d’émeutes, pas de manifestations d’organisations antiracistes (il n’y en a pas, puisqu’il n’y a pas de racistes en Russie, juste des patriotes !).

Ensuite une info qui concerne les musulmans à Moscou. Depuis plusieurs mois les autorités de la mosquée de Kotelniky (banlieue de Moscou) rechignaient à communiquer des informations aux services anti-terroristes, concernant des extrémistes locaux. Il a donc été décidé une descente de police à l’heure où on était certain de trouver tout le monde : à l’heure de la prière du soir, dans la mosquée bien sûr ! On appelle ça ici des “masks show” car les intervenants de la police sont masqués. Pour faire bonne mesure, des descentes ont également été organisées dans d’autres mosquées de Moscou (il y en a 4).
Au total 600 arrestations.

Pas d’émeutes, pas de manifestations d’organisations antiracistes (il n’y en a pas, puisque il n’y a pas de racistes en Russie, juste des patriotes !).

Ces dernières semaines, plusieurs rixes violentes entre immigrés du Caucase (Tchétchénie) et immigrés d’Asie Centrale (Uzbékistan, Tadzhikistan), et même entre immigrés d’Asie Centrale se sont produites pour des rivalités commerciales (places dans les marchés, etc.). Ils se trucident entre eux, ce qui n’empêche pas la police d’intervenir massivement, et la Justice d’expulser tout aussi massivement par centaines, avec interdiction définitive d’entrée en Russie. Près de 200 la semaine dernière.

Pas d’émeutes, pas de manifestations d’organisations antiracistes (il n’y en a pas, puisque il n’y a pas de racistes en Russie, juste des patriotes !).

Boris Karpov