Des patrouilles de citoyens armés en opération à Moscou

La situation est explosive dans le quartier de Moscou où se trouve le centre d’enregistrement des immigrés: Plus de 5000 migrants y passent chaque jour (l’enregistrement est une longue procédure!) et y créent une insécurité permanente: 2 viols en 2 semaines (oui je sais, c’est rien pour la France mais ici c’est exceptionnel!) et une dizaine d’agressions d’habitants en un mois (là aussi, c’est énorme pour Moscou). Les « migrants » squattent les entrées d’immeubles pour dormir pour être sur place dès le lendemain, etc etc. La police ne pouvant pas ajouter de patrouilles à celles existant déjà, ce sont donc les habitants qui se sont organisées en patrouilles, armés (la législation en Russie autorise le port d’armes avec l’obtention d’une license). Un numéro de téléphone permet aux habitants d’appeller une patrouille pour accompagner une femme seule, pour escorter un retraité se rendant à la banque, ou simplement pour signaler des individus suspects. Ces patrouilles se sont surnommées « Вежливые люди », les « gens polis », du même nom que les groupes ayant pris position en Crimée avant le referendum sur l’indépendence.

En réaction, la police a demandé platement de « respecter la loi », ce qui a été interprété par les patrouilleurs comme « ne tirer qu’en cas de besoin », et en privé se montre « intéressée » par cette aide des citoyens. Patrouilles et police se sont d’ailleurs rapidement organisées ensemble pour couvrir un secteur plus important, et la police effectue des raids massifs dans les secteurs désignés par les patrouilles. En une semaine quelques centaines de personnes en situation irrégulière ont été arrêtées par ces patrouilles et remises à la police. Toutes sont automatiquement placées en centre de rétention et expulsées dans les 10 jours à moins bien sûr qu’elles ne soient impliquées dans des affaires criminelles.

Une excellente initiative des habitants pour non pas se substituer à la police, mais pour participer à la défense de leur espace de vie.

Et une très surprenante déclaration du « grand mufti » de Russie (le « chef » des musulmans ») qui, interrogé sur le très petit nombre de mosquées à Moscou (il y en a 5 pour 3 à 4 millions de musulmans) a répondu que selon lui, le meilleur moyen pour pallier à cette situation est tout simplement qu’il y ait moins de musulmans en Russie. Voici un musulman d’une grande intelligence!

Quelques mots sur la situation de la grippe-covid en Russie: Une semaine de « jours non travaillés » a été mise en place par le gouvernement lundi dernier, avec la possibilité pour les gouverneurs régionaux de la renouveler. Les mesures étaient simples: Jours fériés pour tous, et seuls les magasins d’alimentation et pharmacies étaient ouverts. Elle était censée « inciter les gens à rester chez eux et à se faire vacciner ». Résultat: Conformément aux bonnes habitudes de « résistance passive » des russes, abondance de promeneurs dans les parcs, trains pris d’assaut vers les sites touristiques, et il était très facile de trouver des magasins en tous genres et restaurants ouverts malgré l’interdiction! Concernant la vaccination, les chiffres officiels indiquent toujours environ 30% de russes vaccinés (ça inclue ceux ayant acquis leur certificat sans se faire piquer, estimé à un tiers d’entre eux…). Face à ce bide total, la quasi totalité des gouverneurs a décidé de ne pas prolonger ces « vacances » et tout redevient normal dès lundi!

Les gouverneurs (et beaucoup de gens!) savent en fait que que le ministère de la Santé en Russie classe, « pour simplifier » (!) depuis septembre dernier tous les cas de grippe et de pneumonie en « covid », ce qui en cette période de l’année fait bien sûr grimper le chiffre de malades et de décès « du covid », pour le plus grand bien des globalistes. Et justement ces manipulateurs ont eu un énorme choc lors de la déclaration de Vladimir Poutine il y a quelques jours, qui renouvelle sa conception de la vaccination comme « un choix personnel qui ne doit pas être l’objet de quelconques chantages », mais qui surtout annonce qu’un traitement médical sera mis sur le marché avant la fin de l’année! Ceci rend donc officiellement les vaccinations totalement inutiles, puisqu’il suffira de quelques cachets pour guérir. Ceci officialise en fait la situation sur le terrain puisque seuls les cas les plus graves sont envoyés à l’hôpital, les autres étant traités à domicile; la clinique locale donne médicaments et envoie régulièrement un mèdecin visiter le malade.

Et selons certaines rumeurs, certains pirates russes ne seraient pas totalement innocents dans la divulgation de documents concernant les vaccins Pfizer… Rumeurs bien entendu non fondées 🙂

Pour terminer voyez l’attitude du Président Lukashenko de Biélorrusie, au sujet du COVID! Un régal, un exemple à suivre!

Boris Karpov
https://boriskarpov.tvs24.ru