Vers une intervention de l’OTAN au Donbass?

Malgré les déclarations répétées de Biden comme quoi les Etats-Unis n’enverront pas de troupes en Ukraine, il semble que celui-ci se fasse dépasser par ses extrèmistes. Ainsi Wesley Clark, ancien commandant en chef allié des États-Unis et de l’OTAN, appelle ouvertement à une intervention militaire de l’OTAN en Ukraine:

« L’OTAN doit intervenir. Rendons cela officiel et ordonnons aux Russes de cesser le feu. Le conflit ne peut être arrêté sans l’intervention de l’OTAN »

https://t.me/boriskarpovblog/1589

Il est clair qu’a Washington ce n’est pas Biden qui dirige mais le complexe militaro-industriel et les plus extrêmes des « faucons » américains. Ceux-ci voient d’ailleurs avec un mauvais oeil la défaite évidente de l’Ukraine, défaite annoncée maintenant même par les experts militaires occidentaux les plus anti-russes qui soient!

Car sur le terrain, l’artillerie Russe frappe en permanence et les troupes ulrainiennes se transforment soit en monceaux de cadavres soit en débandade complète. Même les armes occidentales n’y changent rien, puisque les ukrainiens s’avèrent incapables de les faire fonctionner correctement, n’ayant pas été formés convenablement. Celles qui n’ont pas été détruites par nos frappes restent donc sur le terrain inutilisées…. et tombent entre les mains des forces russes!

Une intervention de l’OTAN changerait complètement la donne… mais pas dans le sens souhaité par les occidentaux: Il ne fait absolument aucun doute que la Russie dans ce cas sortirait ses nouvelles armes pour frapper massivement, « quelque chose que vous n’avez jamais vu » a déclaré Vladimir Poutine. Je n’ai moi-même qu’une vison très partielle de nos nouvelles armes mais le peu que j’en sais me fait être certain à 200% que ce sera un coup décisif et fatal pour l’OTAN et les Etats-Unis.

Car les occidentaux et l’OTAN semblent avoir quelque peu oublié le but ultime de notre opération militaire en Ukraine: C’est tout simplement d’empêcher définitivement l’Ukraine de devenir un porte-avions de l’OTAN à nos frontières et, en allant plus loin c’est un combat à mort contre les mondialistes. Une intervention de l’OTAN ne ferait donc finalement qu’accélérer les choses, puisque la Russie détruirait sans coup férir une grande partie du camp mondialiste.

Et en Russie beaucoup – et non des moindres…- se disent que, finalement, ça ne serait pas une mauvaise chose, et ça permettrait d’en finir une bonne fois pour toutes avec la peste mondialiste.

Boris Guennadevitch Karpov