Que l’OTAN cesse d’alimenter la guerre ou le réveil des occidentaux va être terrible

Vladimir Poutine a donc décidé de rappeller une partie des réservistes, environ 300.000. Immédiatement les généraux de salon et les qnciens experts du COVID en pleine reconversion ont envahi les plateaux TV et ont doctement expliqué que ceci montre de facon éclatante que la Russie est à cours de personnel militaire, en pleine débacle, etc etc.

D’abord, pourquoi cette mobilisation? Il faut savoir que la Russie aligne actuellement environ 150.000 militaires en Ukraine. Une infirme partie de son potentiel:

La Russie a 10 armées interarmes (environ 50 000 personnes chacune), dont seulement 3 ont été envoyées en Ukraine jusqu’à présent, a également 5 corps d’armée (environ 35 000 chacun) dont aucun n’a été envoyé en Ukraine, également 3 armées de chars (500-800 chars et environ 25 000 soldats chacun), dont une seule division d’une armée de chars envoyée en Ukraine, la Russie a également un corps VDV (~ 50 000 parachutistes) dont 1 division a été envoyées en Ukraine, et environs 40000 militaires dans l’infanterie de Marine dont seulement 1 division a été envoyée en Ukraine. (Une division – 15000 militaires)

Pourquoi donc ne pas activer ces forces? D’une part car ces forces sont déployées en d’autres endroits où elle sont utiles, aux frontières sud de la Fédération par exemple. D’autre part et surtout car, ayant la certitude que le conflit va s’étendre, il n’est pas question d’utiliser toutes nos forces actuellement. C’est d’ailleurs également pour cette raison que le « nouveau » matériel Russe n’a pas encore été mis en activité en Ukraine. Les chars Armata par exemple, mais aussi les armes de nouvelle génération à impulsion magnétique, à neutrons, etc.

Nous avons besoin de forces supplémentaires simplement car la superficie de la Russie va s’agrandir, avec le rattachement prévisible des 4 régions votant actuellement par referendum. Certaines parties de ces régions sont encore occuppées par les forces ukrainiennes qui s’en feront rapidement éjecter dès le rattachement à la Russie prononcé.

Les réservistes mobilisés ne seront pas, sauf exception pour ceux ayant déjà une réelle expérience du combat, envoyés en première ligne. Ils seront en charge de la maintenance et approvisionnement des unités qui, elles, iront en première ligne.

Les media européens se complaisent à montrer d’imposantes files de voitures aux frontières de la Georgie, et expliquent que tous les vols à destination de la Turquie sont complets malgré l’explosion des prix: Les Russes mobilisables quittent le pays. La réalité est en effet que certains Russes mobilisables et refusant de Servir, s’enfuient. Ceci est comme l’a dit Vladimir Poutine, une excellente purge de la Russie de ses pires éléments: La fameuse 5-ème colonne, et comme l’a dit le député de la Douma d’État Vitaly Milonov (principalement connu pour son opposition active à tout ce qui concerne les LGBT) a déclaré à la télévision fédérale russe que, entre guillemets, « l’ère des fiottes avec iPhone touche à sa fin » et que « la guerre leur donne une chance de devenir vrais Hommes ». De devenir des Hommes, ou de s’exiler. Qu’il en soit ainsi.

Des bruits courent, relayés par certains canaux Télégram bien connus pour raconter n’importe quoi, disant que Poutine aurait été victime d’un attentat, serait devenu fou, etc etc. La vérité est très simple: Poutine va très bien et il suffit de suivre ses interventions quasi-quotidiennes en video pour s’en assurer.

Une autre précision au sujet d’un échange de prisonniers ayant permis aux néonazis d’Azov capturés à Mariupol de retrouver la liberté. Ceci est bien entendu regrettable mais nous estimons que cet échange a permis à 87 des notres de retrouver leurs Familles. 87 des notres échangés contre près de 300 pourritures. Même l’Ukraine reconnait la supériorité des prisonniers Russes dans ce quota! Et aujourd’hui dans les unités de combat le mot d’ordre totalement non officiel qui se murmure entre officiers et soldats est « on ne fait plus de prisonniers des mouvements extrémistes ». A vouloir récupérer leurs ordures, les ukrainiens vont le payer très cher…

Abonnez-vous à ma chaîne Telegram (déjà plus de 11000 abonnés) qui donne des informations en temps réel sur l’évolution de la situation en Russie et Ukraine. Cliquez sur la bannière!

Que se passera t’il apres le referendum? C’est simple: les 4 régions concernées seront intégrées à la Fédération de Russie. Très rapidement, probablement le 29 ou 30 septembre. Les forces ukrainiennes et les instructeurs de l’OTAN s’y trouvant à ce moment seront alors en territoire Russe et en seront expulsés par la force. Force qui sera différente de celle employée jusqu’alors, avec des moyens autrement plus puissants et efficaces. Nous verrons alors si l’OTAN continue à fournir des armes pour attaquer directement la Russie, auquel cas des mesures directes contre l’OTAN seront prises, sur leur territoire.

En Europe, les généraux de salon vont avoir une énorme surprise s’ils imaginent un instant que Vladimir Poutine bluffe lorsqu’il parle d’employer « toutes » les armes disponibles pour faire respecter l’intégrité de la Russie. Le réveil va être terrible.

Mise à jour Moscou 21:00: Vladimir Poutine devrait s’adresser aux Parlements le 30 septembre pour annoncer l’intégration des 4 entités à la Fédération de Russie, si le referendum confirme cette volonté des citoyens.

Boris Guennadevitch Karpov